Eau, nage, oxygène

2e édition de la traversée - dimanche 29 juin 2008
lundi 17 novembre 2008
par  Marc Lafosse
popularité : 20%

Placée sous le signe de l’écologie.

Près de 1,7 kilomètre à la nage entre le ponton Bastide, quai de Queyries, et l’espace Parlier, le long de la berge rive droite, tel sera le parcours de la deuxième édition de la Traversée de Bordeaux à la nage, le dimanche 29 juin. Cette traversée est organisée par la section natation des Girondins de Bordeaux. Son vice-président, Marc Lafosse, explique que « la première année était destinée à une sensibilisation à l’estuaire de la Gironde.

Cette fois, nous avons mis en place une charte scientifique qui nous permettra de faire un bilan carbone de l’organisation de l’événement. Chaque année, nous avons l’intention de progresser en compensant toujours plus l’émission de gaz à effet de serre. »


L’eau et le vin.

La Traversée de Bordeaux à la nage se déroulera le jour de la clôture de la sixième édition de « Bordeaux fête le vin ». La section natation du club omnisports à pour habitude d’organiser des manifestations importantes. Ainsi met-elle sur pied chaque année, depuis trente ans, son Grand prix. L’un des plus importants meetings de France, réunissant 500 nageurs à la piscine Judaïque. Ils étaient 255 engagés lors de la première édition de la traversée de la Garonne.

Les responsables en attendent plus de quatre cents (1). La marée étant importante dans la traversée de la ville, le départ sera donné dans les conditions hydrodynamiques les moins difficiles. Il s’agira ainsi d’attendre la marée montante, afin de profiter d’une hauteur d’eau adaptée aux infrastructures du Port de la Lune, pour une meilleure sécurité.

En la personne de Mickaël Toma, le cabinet d’ingénierie MT Partenaires s’est basé sur la première édition pour calculer l’objectif de réduction d’impact sur l’environnement. Ce protocole doit permettre de déterminer le plan d’action pour la réduction des gaz à effet de serre. Il s’établit en quinze points et inclut des engagements écocitoyens.


Plantation d’arbres.

Cela passe notamment par la limitation des engins motonautiques, l’utilisation de cordages et flotteurs ramassés sur le littoral par l’association Surfrider Fondation, celle de papier recyclé pour l’émission de documents, de sacs en papier pour les cadeaux, de gobelets compostables. À quoi s’ajoute l’obligation de se servir uniquement sur le réseau d’eau potable pour le ravitaillement des nageurs, ou encore de composer le buffet de ravitaillement avec des produits de saison !

Pour couronner le tout, les organisateurs iront planter des arbres dans la ferme pédagogique du quartier des Aubiers, ayant calculé l’oxygène que ces plants émettront !

Rien n’a été laissé au hasard. (1) Les inscriptions sont ouvertes depuis le mois de février via le site Internet de l’évènement.


Documents joints

PDF - 33.6 ko
PDF - 33.6 ko

 

 

 

 

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur