Bordeaux fête notre Garonne

ladépêche.fr, le 19/06/11, Eric Moreau
lundi 20 juin 2011
par  JulieSemeyn
popularité : 21%

 

JPEG - 21.4 ko

Qui a dit qu’il n’y a que la Bretagne pour célébrer les vieux gréments ? Bien sûr, ce n’est pas Saint-Malo mais tout de même, le Belem ou la Belle Poule accostant sur les quais XVIIIe, ça en jette. Bordeaux fête le fleuve jusqu’à ce soir et attend près de 200 000 spectateurs en deux jours. Sur l’un des fleurons de la marine nationale, Jeremy, huit ans, découvre, pour la première fois, « un bateau tout en bois ». Son frère Alexandre, 11 ans, n’a « jamais mis les pieds sur un voilier mais préfère que qu’il soit arrêté ». Il faut dire qu’elle a fière allure la Belle Poule avec son pont lustré et ses cuivres à faire pâlir d’envie un trafiquant… Ce n’est pas le second maître Stéphane Guallar qui dira le contraire : « Elle a été construite en 1932. L’année prochaine elle aura 80 ans ». Respect donc pour cette vieille dame entre les mains de qui sont passées des générations d’officiers. Car le stage sur la Belle Poule est obligatoire : « ça sert à développer le sens marin. On dit ici qu’on apprend la mer au ras de l’eau… ».

A quarante ans, Arnault, avoue un piètre pied marin : « La dernière fois que je suis monté sur un bateau, c’était à Pornichet et nous avons du faire demi-tour assez vite ».

Traversée de la Garonne à la nage (ils étaient 500 courageux hier après-midi), régates de traînières Liga San Miguel (compétition professionnelle basque qui réunie sur des barques géantes 12 équipages mus par la seule force des bras), visite inoubliables de ces navires d’un autre temps ou course de bacs à voile venus du Bassin d’Arcachon décharger des barriques de vins, la fin du week-end s’annonce mouvementé sur les rives tumultueuses de la Garonne.



 

 

 

 

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur