En 2011 : Cinq cents pour aller défier la Garonne

Bordeaux actu Gironde
dimanche 3 juillet 2011
par  JulieSemeyn
popularité : 22%

 

Premier grand évènement de Bordeaux fête le fleuve, la traversée de Bordeaux à la nage est devenue un rendez-vous phare de la manifestation. Pour sa cinquième édition, près de cinq cents courageux se sont élancés aujourd’hui à travers la Garonne.

D’année en année, le succès ne se dément pas pour la traversée de Bordeaux à la nage.

JPEG - 263.8 ko
Photo Bordeaux Gironde Actu - Ludovic Audiard

À l’image des années précédentes, l’équipe organisatrice des Girondins de Bordeaux natation a une nouvelle fois dû refuser du monde. Pourtant, la chose n’est pas des plus aisées à première vue…Un kilomètre sept cents mètres à parcourir à la seule force des bras, des jambes et de la tête. Avec en prime une eau froide et trouble et des nuages, qui avaient décidé d’occuper le ciel bordelais.

"C’est surtout un défi sportif"

Mais les nageurs ne viennent pas pour prendre le soleil dans une eau à 30°.

JPEG - 174.7 ko
Malgré la météo, ils ont été près de cinq cents à se jeter à l’eau
Photo Bordeaux Gironde Actu - Ludovic Audiard

« C’est surtout un défi sportif », pour Charles dont c’était la première participation. « Je le fais pour le fun, et puis le concept est quand même sympa. » Avis partagé par Meg, deux départs derrière elle. « C’est une occasion géniale ! La Garonne est un symbole de Bordeaux, tout le monde peut participer à la course, on est bien accompagné… Même si le départ est toujours un peu angoissant. »

Le départ à la corne de brume

Une angoisse qui s’est vue amplifier par le retard de quarante minutes pris sur l’horaire.

JPEG - 253.7 ko
Les bénévoles de l’association Laurette Fugain
Photo Bordeaux Gironde Actu - Ludovic Audiard

Mais au son de la corne de brume, tous se sont bien finalement élancés pour rejoindre l’autre rive, au port de la Bastide. Parmi eux, les bénévoles de l’association Laurette Fugain, qui se bat pour le don de plaquettes et de moelle pour combattre la leucémie. Mais là, c’était pour un tout autre défi que les t-shirts violets se sont mis à l’eau…