Stations d’épuration : la pure métamorphose

source, le journal de la cub n°3 - troisième trimestre 2006
samedi 20 janvier 2007
par  Marc Lafosse
popularité : 16%

Extensions, modernisations, nouvelles installations...Le parc des stations d’épuration de la CUB se transforme au bénéfice de l’environnement.

Il faut bien le dire, une marge assez faible des 685 131 habitants concernés par le service

assainissement de la Cub songe, en prenant sa douche, au devenir de ses eaux usées. On

imagine mal, pourtant, ce qu’il adviendrait si les 57,7 millions de m3 d’eaux souillées

finissaient directement chaque année leur course dans la Garonne…

Pour éviter ces désagréments, le parc des stations d’épuration de la communauté urbaine

dispose de dix installations de tailles variées. L’assainissement n’est pas une préoccupation

récente. Les techniques continuent d’évoluer. Et les normes aussi…

C’est pour se mettre en conformité que la Cub avait établi, en 1998, un schéma directeur des

eaux résiduelles entraînant un vaste programmede travaux (près de 200 millions d’euros sur dix

ans).L’année 2005 et le début 2006 ont ainsi vu la fin des travaux des stations d’épuration

de Cantinolles à Eysines et de Sabarèges à Ambarès-et-Lagrave, le démarrage de l’extension

de Lille à Blanquefort et du Clos de Hilde à Bègles, la préparation des opérations de mise

aux normes de Louis Fargue et de La Melotte à Saint-Vincent-de-Paul, ainsi que la construction

de la station Brazza sur la rive droite qui traitera les eaux d’une partie de La Bastide et du

Bas-Lormont…

(sources : le journal de la cub n°3 - troisième trimestre 2006)

Consommation totale Cub :

Les chiffres-clés 2004

Consommation totale Cub :

45 millions de m3 / année

- par les particuliers

28 millions de m3 / année

- par les professionnels

17 millions de m3 / année

Nombre total d’abonnés :

206 081

- d’abonnés particuliers

200 387

- abonnés professionnels

5 694

Longueur du réseau d’eau potable

3 097 km

Longueur du réseau d’assainissement

(eaux usées et eaux pluviales)

3 660 km

nb de m

3 d’eau potable prélevés 54 millions de m3

nb de points de captage

+ 90 forages exploités

11 sources et captages

nb d’usines de traitement eau industrielle

1

Stockage des eaux pluviales

Capacité de 2 340 000 m3

(50 bassins de stockage)

nb de m

3 d’eaux usées traitées 72 millions de m3

 

JPEG - 18.2 ko