La traversée de Bordeaux à la nage... Par Yves Simone.

dimanche 7 juin 2015
par  Gérald Grimblot
popularité : 22%

Yves Simone, c’est un personnage atypique de notre belle ville de Bordeaux, un personnage que chacun peut croiser dans une rue et qu’on oubliera pas. En effet, il est l’un des doyens de la ville et fait véritablement partie du paysage de notre ville. À 55 ans, il arpente Bordeaux à pied ou en vélo accompagné d’objets tout aussi extravagants les uns que les autres en organisant des visites guidées. Il est aujourd’hui connu pour faire parti de l’équipe de TV7 en animant l’émission quotidienne "Suivez le guide" ! JPEG - 222.1 ko

Cette année, pour la 9ème édition de la Traversée, il était au rendez-vous parmi les 500 participants parmi les bouchons vaseux qui ont sauté dans la Garonne à 8H30. Avant cela, il prenait le micro pour offrir quelques anecdotes aux participants et au public ! Après la traversée et sa 76ème place, on remarque qu’il a encore de nombreuses anecdotes... Il nous a évoqué sa traversée :

" J’aime cette belle épreuve mais partir "à l’aube" quand même… oui... à 7h du matin, c’est rude pour un "pas matinal" comme moi, de plus j’suis enrhumé, j’ai même (un peu) de fièvre…Mais… renoncer !? Il n’en est pas question !

La Garonne m’attend, je ne veux pas décevoir Marc Lafosse et ses équipes de bénévoles qui se mettent en quatre pour que tout se passe bien. Je ne veux pas non plus dévorer les Bordelaises qui se déplacent pour admirer ma puissante musculature ! 

Bref, arrivé en retard, on me prête la combi que j’enfile dans le vestiaire au milieu de mes compères du "Bouchon vaseux" les meilleurs, ceux qui font croire qu’ils nagent lentement pour ne pas humilier les autres groupes, genre les Ragondins, et surtout ceux du Mascaret ! Sur le ponton je me demande si c’est bien malin de partir avec ce rhume et cette (petite) fièvre toute de même… (après la Traversée je constaterai que les eaux limoneuses du fleuve feront un très bon nettoyage de mes sinus !) mais le signal est donné et... je saute ! 

Nous voilà dans l’eau ! Comme lors de chaque traversée, il faut tout simplement se laisser porter par le courant, ce n’est pas le plus dur ! J ’alterne plusieurs nages, plus ou moins orthodoxes mais je préfère être sur le dos pour bien jouir de l’incomparable spectacle, la courbe du fleuve, le croissant de Lune que j’ai tant de fois vanté aux touristes… Cette fois j’y suis bel et bien dedans, dans La Garonne ! Plus exactement je m’efforce de rester à sa surface et comme chaque année, je me régale, cette longue courbe, disposée au bord du fleuve… Que c’est bô Bordeaux vu de l’eau !

Passée la bouée, quelques "sauveteurs" sur leur planche nous indiquent bien de nous rabattre pour arriver sur la rive droite. mais… j’ai manqué le coche. Il nous faut finir la Traversée sur la rive (droite) mais… je fais du surplace (le courant est trop fort, ça va être dur) Un sauveteur m’encourage à m’accrocher à sa planche… Hors de question ! Jusqu’à présent, je suis toujours arrivé rive droite par mes propres moyens ! Ce sera à la force de mes bras ou ce ne sera pas !

Mais mon surplace se prolonge et je remarque quelques uns de mes compagnons qui, eux, s’accrochent à des planches et puis j’entends aussi une voix féminine, une sauveteuse cette fois m’encourage à m’accrocher à sa planche… je proteste fermement… mais cela commence à faire plus de 30mn que je me trouve dans l’eau à 18°. Mes bras fatiguent, après une nouvelle proposition de la sauveteuse, je proteste vaguement et je m’accroche… Mon ange gardien m’encourage maintenant à monter sur la planche… "oui…. oui… ça ira plus vite, allez… " n’ayez pas peur, posez votre tête sur mes fesses " me propose la belle… J’ai peur, j’hésite, je m’interroge, je tergiverse… mais je m’arme de courage et de bravoure et je monte sur la planche et je pose BRAVEMENT ma tête sur le doux et salvateur "matelas" ! Ahhhh !!!!! Le Croissant de Lune, une seconde fois… Et sauvé je fus ! Et le nez débouché j’eus ! Et quel souvenir ému !

Vivement l’an prochain pour la 10ème édition. Bien à vous tous !"

Yv

http://yvessimone.com/