La sécurité

dimanche 27 février 2022
par  gg33bdx
popularité : 33%

La sécurité est le point le plus important de notre défi sportif. Afin de garantir une sécurité optimale aux concurrents, nous avons établi une « règle d’or » : 1 sauveteur pour 6 nageurs maximum.

Le seuil du nombre d’inscrits est de 500. Au-delà, nous serons dans l’obligation de refuser les inscriptions.

La commission de sécurité sera composée de sauveteurs diplômés, B.N.S.S.A. (Brevet National de sauvetage et de Secours Aquatique) et B.E.E.S.A.N. (Brevet d’état d’éducateur sportif des activités de la natation) coordonnés par la F.F.S.S. (Fédération française de sauvetage et de secourisme) et le club de sauvetage côtier de Villenave d’Ornon (ALASCA VO Aquatique).

Les Sauveteurs qui encadreront les nageurs seront à bord d’embarcations à propulsion manuelle (paddleboards et quelques canoës). Ces embarcations constitueront une flotte ceinturant le groupe de nageurs permettant ainsi une très bonne rapidité d’intervention en cas de besoin.

Des scooters des mers (VNM – Véhicule Nautique à Moteur) avec civières flottantes, reliés par VHF, seront placés plus à l’écart des nageurs et serviront de complément d’intervention rapide des paddleboards. Ils permettront une évacuation vers les antennes médicalisées situées sur les villages de départ et d’arrivée.

Enfin, tous les groupes de nageurs seront guidés par une embarcation à propulsion manuelle dite « ouvrante ».

La flotte de sécurité sera également accompagnée de bateaux moteurs légers, reliés par VHF. Ils serviront de complément d’intervention rapide. Ils se tiendront plus à l’écart par rapport aux nageurs, afin de ne pas les incommoder avec leurs vagues et leurs odeurs. Un bateau moteur sera également dédié à la surveillance des quelques épaves flottantes charriées par la marée descendante. Il sera équipé de façon à être opérationnel s’il doit écarter ces embâcles du tracé de l’épreuve.


Portfolio

JPEG - 40.2 ko